Les 5 drivers qui nous animent

  • Sois parfait
  • Sois fort
  • Dépêche-toi
  • Fais des efforts
  • Fais plaisir

Je vais vous décrire les drivers afin de vous permettre de les identifier et de transformer certains de leurs aspects négatifs en aspects positifs.

1. Quels sont vos drivers ?

Sois parfait !

Les 5 drivers qui nous animentUn « Sois parfait » est réfléchi, prudent et considéré comme fiable. Il se bat en permanence pour atteindre la perfection et être le meilleur. Il attend à ce que les autres le soient aussi. Il est centré sur les méthodes et les moyens plus que sur les résultats, il donne donc plus de travail et d’information qu’attendu, il ne laisse rien au hasard.

Messages contraignant qui l’alimentent :

  • « Tu dois être le premier de ta classe. »
  • « Vise le haut du podium. »
  • « Tu as dépassé sur ton coloriage. »
  • « Tu peux mieux faire »
  • « J’attend mieux de toi »
  • « C’est bien, MAIS…. »

Il est doté d’un certain niveau d’exigence personnelle et est capable de nombreux accomplissements de qualité. Volonté, opiniâtreté, perfectionnisme, rigueur, conscience, engagement, implication, sont des adjectifs qui lui correspondent. Il souhaite être reconnu et peut devenir perfectionniste à outrance, dans une insatisfaction permanente, intolérante et trop exigeante avec soi et avec les autres. Il craint le jugement et voudra tout contrôler de bout en bout, ce qui peut l’amener à la procrastination par la peur d’échouer.

Méconnaissance : Il perd l’objectif de sa mission et de ce qui est réellement important.

Comment les contre balancer :

  • Porter un regard positif sur les erreurs
  • Donner des exemples d’imperfections qui ont donné naissances à des découvertes et des inventions
  • Participer à l’instauration d’un état d’esprit en développement

« Sois parfait » deviendra « Tu as le droit de faire des erreurs », « Sois comme tu es »

Sois fort !

Les 5 drivers qui nous animent

Un « Sois forts » est actif. Il ne s’autorise pas à exprimer ses émotions, il semble froid et inhumain. Il est centré sur les objectifs et sur les résultats.

Messages contraignant qui l’alimentent :

  • « Arrête de pleurer »
  • « Sois courageux »
  • « Il n’y aucune raison d’avoir peur »
  • « Il y a plus malheureux que toi. »
  • « La vie est dure, qu’est-ce que tu crois ? »
  • « Moi, à ton âge, je travaillais déjà. »

Il est plutôt résistant à la pression et est capable de gérer des situations de crise. Leadership, contrôle des émotions, persévérance, déterminisme, ambition, sont des adjectifs qui lui correspondent.Il a tendance à vouloir toujours se débrouiller seul. Pour lui, le fait de demander de l’aide est vu comme un signe de faiblesse. Il fera toujours en sorte de ne jamais se trouver en situation de faiblesse pour éviter de se sentir vulnérable. Impossibilité de déléguer. Difficultés à travailler en équipe car favorise le travail individuel et la compétition. Conflictuel. Ambition

Méconnaissance : Il a besoin des autres ou des priorités des autres.

Comment les contre balancer :

  • Valoriser les bénéfices d’une aide extérieure, savoir coopérer, savoir à qui demander des informations pertinentes
  • Montrer ses propres émotions
  • Vivre les valeurs de coopération au quotidien, instaurer des temps d’échange en famille

« Sois fort » deviendra « Prends conscience de tes forces et de tes faiblesses et ne les cache pas », « N’hésite pas à demander de l’aide », « On apprend tous les jours »

Fais des efforts !

Les 5 drivers qui nous animent

Un « Fais des efforts » se montrera plutôt volontaire et persévérant. Il accorde plus d’importance au travail fourni qu’au résultat obtenu. Il est persévérant et ne comprend pas que son entourage n’en fasse pas autant que lui. 

Messages contraignant qui l’alimentent :

  • « Donne-toi un peu de mal »
  • « À vaincre sans effort on triomphe sans gloire »
  • « On n’a rien sans peine »
  • « On a rien sans rien. »
  • « Fais en plus »
  • « Tu ne travailles pas assez »

Il aura tendance à être patient et persévérant. Il donne le meilleur de lui même et est prêt à aider les autres. Grande capacité de travail, réflexion, don de soi, persévérance, sont des qualités qui lui correspondent.

Il émet un jugement moral s’il juge les autres trop paresseux. Il pense que toute réussite passe nécessairement par la difficulté et la pénibilité. Il compliquera si c’est trop simple et minimisera ses résultats. Il a besoin de complexifier chaque tâche, chaque relation. Il a l’incapacité à profiter des plaisirs « simples ». Il a la difficulté d’atteindre un but dans le timing. Il est éreintant.

Méconnaissance : Il a la possibilité de déléguer ou de solliciter l’aide des autres.

Comment les contre balancer :

  • Les choses simples et amusantes ont autant de valeur que celles qui demandent un effort.

« Fais des efforts » deviendra « Quantité ne signifie pas forcément qualité » « Les efforts diminuent avec l’expérience » « Fais-le, simplement » « Prends du plaisir ».

Dépêche-toi !

Les 5 drivers qui nous animent

Un « Dépêche toi » agira dans la précipitation et l’action plutôt que dans le repos ou le plaisir. Il a un rapport avec le temps, il sera souvent en retard, il doit tout faire tout de suite, et a du mal à organiser ses tâches. Il interrompt les gens, finit leur phrase à leur place, parle vite, tape vite sur son clavier, est souvent dans l’agitation, le stress.

Messages contraignant qui l’alimentent :

  • « Dépêche-toi ! »
  • « On est encore en retard par ta faute ! »
  • « Arrête de traîner »
  • « Tu es trop lent »
  • « Tout le monde t’attend »
  • « Je n’ai pas que ça à faire »

Pour lui, il est impératif de se dépêcher, il a aura de grandes facultés à se mettre en mouvement rapidement, il sera réactif et pourra honorer des tâches dans des délais très courts. Respecte les délais, dynamique, agis dans l’instant, réactif sont ses points forts.Il aura tendance à privilégier la rapidité à la qualité et prendre en charge plus de tâches qu’il ne peut humainement en réaliser. Il s’ennuie facilement et se met beaucoup de pression. Il stress et est de mauvaise humeur.

Méconnaissance : Il n’a pas la connaissance des plans d’actions et de l’importance de la préparation.

Comment les contre balancer :

  • Remplacer l’expression « dépêche toi »
  • Organiser sa vie de manière à avoir moins de stress dû à la gestion du temps
  • Lâcher prise sur certaines habitudes du quotidien

« Dépêche-toi » deviendra « Prends ton temps. »

Fais plaisir !

fp

Un « Fais plaisir » sera d’avantage attentif à la relation et au plaisir des autres plutôt que sur ces propres besoins. Il n’est pas à l’écoute de ses propres besoins. Il cherche l’approbation, il a du mal à prendre des décisions. C’est le manager sympa, mais qui peut manquer d’autorité et d’affirmation de soi.

Messages contraignant qui l’alimentent :

  • « Ne sois pas égoïste »
  • « Tu seras gentil si… »
  • « Je n’ai pas envie que tu fasses cela. »
  • « Tu crois que je ne le mérite pas ? »
  • « Fais plaisir à ta mère/ton père »
  • « Tu me fais de la peine »

Avec cette injonction, l’enfant développera des qualités emphatiques et altruistes. Il sera de bonne compagnie et cherchera à plaire. Altruisme. Grande capacité d’écoute. Empathie.L’enfant grandissant avec ce driver prédominant craint de décevoir et par conséquent délaisse ses besoins et se laisse envahir par les autres. Pour être reconnu, il se met en quête d’approbation et ne sait plus dire non de peur de déplaire. Peur de décevoir. Incapacité à affirmer son opinion. Incapacité à dire non. Négligence de ses propres besoins/envies. Culpabilité. Faible estime personnelle.

Méconnaissance :  Il a la capacité à dire « Non » sans blesser les autres

Comment les contre balancer :

  • Développer la conscience de soi et de son corps
  • Pratiquer la communication non violente pour apprendre à reconnaître les émotions et les besoins
  • Donner de l’amour inconditionnel 

« Fais plaisir » deviendra « Fais-toi plaisir », « Écoute-toi », « Exprime tes émotions » « Fais confiance à ton intuition ».

2. L’analyse transactionnelle et les enfants

MC 2

Ces drivers ont une valeur éducative mais peuvent avoir un effet pervers quand ils deviennent les seuls messages passés aux enfants, quand ils sont répétés de manière rigide, quand l’enfant ne peut plus s’y soustraire pour exprimer sa propre personnalité, pour faire des choix et exercer sa liberté personnelle.

On grandit en général avec deux drivers prédominants car le jeune enfant est réellement façonné par les messages que ses parents lui envoient.

Ces drivers ont des avantages et des inconvénients. Le risque est que le ou les drivers les plus fréquemment adressés aux enfants deviennent une réponse systématique à toutes les situations et qu’ils régissent tous leurs comportements malgré eux. Les drivers peuvent devenir tyranniques à l’âge adulte s’ils deviennent compulsifs et engendrent de la dévalorisation, des frustrations, de l’incompréhension.

Nous pouvons contrebalancer les effets indésirables de ces drivers en apportant d’autres messages plus souples. En les identifiant, nous devenons capables d’apporter une alternative à ces drivers que les enfants vont entendre durant leur enfance

3. Comment améliorer sa communication avec les personnes en fonction de ses drivers ?

communication2

Un Sois parfait : Il est important de prendre le temps de les rassurer, surtout si les choses tournent mal. Il a besoin de compréhension et d’attention pour son souci de perfection. Il sera sensible aux signes de reconnaissances positifs, mais a aussi besoin de recevoir les signes de reconnaissances négatifs pour pouvoir progresser.

Un Sois Fort : Il a besoin d’entendre ou de comprendre que vous avez remarqué son souci des autres et sa fiabilité. Il a du mal à recevoir l’amour inconditionnel et a souvent peur d’être rejeté. Il faut accepter de lui donner du temps et de l’espace.

Un Fais efforts : Il est important de lui faire comprendre que vous avez foi en leurs capacités de réussir. Vous le soutiendrez pour l’aider à finir ce qu’il a commencé. Vous vous montrerez insensible aux dévalorisations qu’elle exprime vis-à-vis d’elle même ou des autres.

Un Dépêche toi : Il est important de le complimenter pour son efficacité, il faut lui apprendre à prendre le temps, voire à perdre du temps.

Un Fais plaisir : Il a besoin de reconnaissance par rapport a ce qu’il a fait pour vous mais sans l’encourager à négliger ses propres besoins. Il a besoin d’apprendre à dire « Non », d’accepter à prendre ses responsabilités pour la douleur qu’elle peut causer aux autres et aussi d’apprendre à devenir autonome dans ses propres sentiments.

 

drivers

J’espère que ces lignes vous auront permis de mieux comprendre comment les « Drivers » agissent sur la psychologie d’une personne et surtout comment vous pouvez mieux communiquer avec chacune d’entre elles.

Répondez à ce test pour définir vos drivers.

Et vous, quel est votre driver dominant ?

Capture d’écran 2018-03-05 à 17.39.21.png
ICI

 

Publicités

Un commentaire sur “Les 5 drivers qui nous animent

  1. Ping : Apprendre à dire « NON » – Mind Body Life

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :