La joie de vivre, comment la cultiver ?

Aujourd’hui, je suis persuadée qu’on ne peut pas être heureux si on vit dans le passé ou dans le futur… Il n’y a qu’ici et maintenant que le bonheur existe, c’est tout ce qu’on a vraiment. Il réside dans ce qu’on vit, pas dans ce qui nous appartient.C’est un état d’esprit qui nous fait regarder le quotidien et les événements de la vie de manière positive et pourquoi pas même, rigolote. C’est tout simplement la manière dont nous allons les vivres qui changera tout. Découvrir ce qui se cache derrière chacun de nos pas. C’est une victoire sur l’ennui et sur la morosité.

C’est un mélange de plaisir, de gaieté et de lucidité. Elle permet d’affronter les hauts et les bas de l’existence. Elle nous permet de savourer ce qui est à portée de main et c’est beaucoup plus constructif que d’être toujours dans la plainte.

Notre culture, notre histoire, notre éducation et notre patrimoine génétique nous prédisposent tous plus ou moins à la joie. Mais la bonne nouvelle, c’est que peu importent les événements que l’on traverse, nous pouvons modifier notre regard sur la vie à n’importe quel âge.

La joie de vivre, comment la cultiver ?

La tristesse fait partie de la vie.

Nous avons tous ces très jolis souvenirs qui nous apportent de la joie, puis, de la mélancolie… Cette sensation douloureuse qui nous fait prendre consciences que tant de pages ont déjà été tournées et que jamais nous ne pourrons revenir en arrière.

Ce qui nous amène à des moments de doutes où l’on se répètent sans cesse :  » Mais pourquoi on perd notre temps à trimer ? Pourquoi pas tout plaquer, faire ce qui nous fait tant rêver ? La vie c’est maintenant… »

Et puis, on reprend son souffle et on regarde un peu autour de soi. On prend conscience qu’on a eu et qu’on aura toujours des rêves plein la tête, qu’on à réaliser plein de projets et qu’on ne cesse d’en avoir.

Tellement de souvenirs et tant d’expériences qui nous ont construit tels que nous somme aujourd’hui et que, tout ça réuni, le bon comme le mauvais, nous rend tout simplement, heureux.

Savoir que nous avons encore tant à apprendre, tant à rêver, tant à aimer me comble de joie. Je ne veux pas gâcher tout ça, à ruminer le passé et à fantasmer sur le futur. Le bonheur c’est aujourd’hui, je me “fabrique” du bonheur en prennent conscience de ce que je vis et que ce que je vois est beau et bon.

La joie de vivre, comment la cultiver ?Je ne veux pas passer à côté de ma vie, ne pas en profiter à 100%. Être heureux, c’est ce rendre compte qu’on a la chance de vivre tous les jours.

Comment retrouver la joie de vivre ?

Faire un tri dans ses relations : Il faut se détacher des relations toxiques.

Faire un tri dans ses activités :  Nous avons tous des habitudes qui ne nous apportent rien d’enrichissant, comme allumer la télé le soir, quel que soit le programme, y compris s’il n’y a rien d’intéressant, au lieu d’échanger avec son compagnon, ses enfants, d’appeler une copine…

Identifier ses besoins et ses envies : Posez vous la question : « Qu’est- ce qui est essentiel pour moi ? ». Ne faites plus les choses pour faire plaisir aux autres, faites ce qui est le mieux pour vous.

Retrouver du plaisir, revisiter vos habitudes : On fait certaines choses par automatisme, sans enthousiasme. Les aliments que vous mangez au petit-déjeuner vous font-ils vraiment plaisir ?  Apprenez à dire oui à ce qui en vaut la peine : un fou rire avec ses enfants, même s’il est l’heure de se coucher… On a tendance à fermer les portes à ces moments. Or, ce sont toutes ces petites choses qui donnent une autre coloration au quotidien.

Modifier votre manière de faire : Arrêtez de faire plusieurs choses en même temps. Se concentre sur l’action, vous permettra non seulement d’aller au bout, mais aussi de réduire votre stress et vous éprouvez davantage de satisfaction.

Changer votre regard sur les choses : Dans une réunion, au lieu de parler des absents, intéressez- vous plutôt aux personnes qui sont à vos côtés. Le temps d’attente sera le même, mais la différence émotionnelle sera considérable. Choisissez d’emblée la sérénité plutôt que l’agacement, la contemplation plutôt que la colère.

La joie de vivre, comment la cultiver ?

Trouver un moyen d’évacuer les tensions : Découvrez comment savourer l’instant présent. Pour certains, ce sera le jogging, pour d’autres le chant, le yoga ou la méditation. Avoir une bonne hygiène de vie est essentiel, que ce soit au niveau de l’alimentation, du sommeil ou de l’exercice physique…

Vivre dans le présent pour réussir à se réjouir : Traîner ses malheurs passés et ses angoisses à venir, il devient impossible de se réjouir. C’est trop pesant. Se réjouir demande de l’espace en soi pour la légèreté et également une certaine forme de lâcher-prise.

Apprendre cet état d’esprit à vos enfants, même si vous êtes pessimiste. Ce n’est pas parce que vous êtes pessimiste que votre enfant le sera forcément. À condition de ne pas lui tenir un discours de fermeture. Ne le découragez pas, répétez-lui qu’il a les moyens d’aller dans le sens de ses désirs. L’éducation a souvent pour habitude de pointer le défaut, ce qui rend les enfants anxieux. Les valoriser, les féliciter est important pour leur permettre d’acquérir de la confiance en eux.

Comment cultiver la joie de vivre ?

Elle est composée de 4 principaux ingrédients :

La joie de vivre, comment la cultiver ?

1. Croyance positive et constructive contrairement à ces croyances du « tout ou rien », de « l’attraction ou de la répulsion », du « j’aime ou je n’aime pas ».

Voici une liste de croyances constructives :

  • Tout évènement à une raison d’être, c’est une opportunité de prendre conscience de certaines choses.
  • La vie m’apporte tout ce dont j’ai besoin « pour prendre conscience » du chemin de mon être. Pour grandir, pour me diriger.
  • La vie n’a de sens que celui de mon éveil, de mon bonheur et de ma réalisation.
  • Je lui fais confiance car même si je ne comprends pas toujours ses messages, je sais qu’elle me permet de me rapprocher de moi-même.

La vie souhaite que notre bien, vous avez besoin de lui faire confiance, besoin de cette croyance ressource que « tout ce qui vous arrive est tout simplement bon pour vous », tout simplement parce que cela vous arrive.

Essayez, et vous verrez.

Vous n’avez pas besoin de tout comprendre et de tout savoir à l’avance pour être heureux.

Tout ne s’explique pas avec notre intellect.

Changer de vision du monde ne peut pas être pire que ce que nous vivons déjà !

Suivez le flux, écoutez-vous, faites confiance à votre intuition, soyez présent.

Voilà, la recette du bonheur.

2. Choisir son état interne quelque soit les situations de la vie, décider de la façon dont nous nous sentons, et ce, quand nous le voulons !

etat interne

Nous ne décidons pas de certains aléas de la vie, en revanche, nous décidons de notre manière d’y répondre, d’y faire face.

Nous ne pouvons pas attendre de la vie qu’elle nous rende heureux, ce n’est pas son rôle.

  • SON rôle, c’est de nous aider à grandir et à nous réaliser.
  • NOTRE rôle, c’est d’être capable de choisir notre état de bonheur quelque soit les situations, c’est de créer des situations grâce à cet état émotionnel !

C’est un travail de conscience, d’éveil, ayant pour but de vivre une vie la plus épanouissante possible, même si ce que nous vivons est parfois difficile.

N’attendez plus de qui ou de quoi que ce soit pour ressentir votre bonheur.

Refusez que ce soit l’environnement qui décide de comment vous vous sentez.

Attirez-vous d’autres fréquences similaires à la vôtre.

Observez, et constatez ce qui se passe, sans nécessairement le « subir »

Utilisez votre libre arbitre.

Portez votre attention sur votre état interne de joie, de paix, d’amour, d’enthousiasme, de confiance, de sérénité, d’apaisement, etc…

3. Prenez la vie comme un jeu, et jouez !

La joie de vivre, comment la cultiver ?
Jouer ne veut pas dire ne pas être sérieux ou irresponsable, bien au contraire. C’est avant tout « mettre de la conscience » sur la vie en « testant », en SE testant, en sortant de ses habitudes, en osant dire et penser autrement…

Jouer c’est mettre en application ce que l’on vient de se dire plus haut : Essayer d’autres croyances, devenir responsable de son bonheur, lâcher prise.., et regarder ce qui se passe…

Si les choses sont fluides pour vous, si vous vous sentez bien, si vous obtenez des retours positifs, alors, continuez. Petit à petit il se peut que votre projet initial donne naissance à votre « projet de vie » dans lequel vous êtes une personne épanouie.

Un des secrets pour bien essayer, c’est de ne pas avoir d’attente. Essayez pour le plaisir de découvrir, essayez pour savoir ou cela vous mène.

Accepter l’imprévu ! Cesser de refuser de vivre ce que vous n’aviez pas prévu.

Soyez plus souple, autorisez vous à changer d’avis, cesser le jugement.

Ne vous préoccupez plus de ce que les gens pourraient dire.

Ne « faites » pas uniquement pour le plaisir de « faire ».

Laissez vous le droit de vous tromper, vous êtes un être humain et donc imparfait.

Amusez-vous, vous ne risquez rien, la vie est bienveillante, elle vous montrera le bon chemin.

Le bonheur n’est pas inatteignable, il s’agit surtout de donner un sens à sa vie et de vivre en harmonie avec le monde. La paix intérieure et la joie sont les ingrédients pour une existence réussie !

50 vérités qui vont te rendre heureux !

Un livre que j’adore !
Entre rire et larmes, ce roman touche au cœur.  Version Femina.
Tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment.  Télé Loisirs.

Publicités

6 commentaires sur “La joie de vivre, comment la cultiver ?

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte. blog très intéressant. Je reviendrai. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    Aimé par 1 personne

    • Je vous remercie pour ce jolie commentaire. A vrai dire, j’ai déjà la chance de connaître votre blog et je pense sérieusement à utiliser une de vos photos pour embellir un futur article. Bien évidemment, je mentionnerais votre nom. Au plaisir

      J'aime

  2. Ping : 100 affirmations positives pour transformer votre vie en une immensité de bonheur – Mind Body Life

  3. Ping : Les 31 clés du bonheur; ce que les gens heureux ne font jamais – Mind Body Life

  4. Ping : Coeur de pierre : ce qu’on risque à trop réprimer ses emotions – Mind Body Life

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :