Respect et affirmation de soi

Resect et affirmation de soi

L’affirmation de soi nous permet d’exprimer clairement nos opinions, nos sentiments et nos besoins. C’est une manière de communiquer à notre environnement (conjoint, famille, amis, etc.) ce que nous ressentons, ce que nous voulons et ce, sans anxiété excessive, tout en respectant l’autre et sans redouter la confrontation.

L’affirmation de soi se développe au contact des autres, puisque ce contact nous permet de reconnaître nos besoins et nos sentiments. Pour la plupart d’entre nous, s’affirmer est difficile puisque nous avons peu appris à parler de nos sentiments et de nos besoins.

L’affirmation de soi est liée à l’estime de soi et à la confiance en soi.

Voici comment les différencier :

    • Respect et affirmation de soiL’affirmation de soi concerne les compétences relationnelles de chacun (Suis-je capable de me sentir bien avec les autres  ?)
    • La confiance en soi concerne les compétences personnelles (Suis-je capable de faire correctement mon travail ou de conduire correctement ma voiture  ?)
  • L’estime de soi concerne la vision globale de soi-même (Qu’est-ce que je pense de ma valeur personnelle   )

On distingue différents comportements 

    • Le comportement affirmé : Il correspond à la capacité d’exprimer ses émotions, ses pensées et ses opinions de même que de défendre ses droits tout en respectant ceux des autres, ceci de façon directe, honnête et appropriée. Lorsqu’un individu s’affirme, c’est qu’il croit en sa valeur, en ses idées.
    • Le comportement soumis ou passif : Il se caractérise par l’incapacité à exprimer ses émotions, ses désirs et ses opinions ou le fait de façon indirecte, inappropriée et au détriment de ses propres droits.
    • Le comportement agressif :
    • Le comportement manipulateur : Il se caractérise à son tour par l’expression de ses émotions, de ses désirs et de ses opinions dans le but de défendre ses droits et de satisfaire ses besoins, mais de façon toujours indirecte et souvent malhonnête et ceci au détriment fréquent des droits des autres.

passifOn doit ces notions d’affirmation de soi à Joseph Wolpe et Arnold Lazarus qui furent les premiers au cours des années soixante à établir une distinction claire entre les comportements affirmatif, soumis, agressif et manipulateur ainsi qu’à enseigner des moyens concrets pour mieux s’affirmer dans la vie quotidienne.

Lire aussi : Coeur de pierre : ce qu’on risque à trop réprimer ses émotions

Exemple des types d’attitudes qui ne permettent pas l’affirmation de soi.

L’autre est plus important que moi :

« Prenez ce que vous voulez, moi je prendrai ce qui restera »

Lorsque nous avons cette attitude, nous ne respectons pas nos besoins et nos sentiments et nous ne leur accordons pas d’importance. Donc, nous ne nous affirmons pas.

Je suis plus important que l’autre :

« Je ne demanderais pas à Ida ce qu’elle souhaite faire, moi je vais présider la réunion… »

Nous ignorons les autres. Nous utilisons des attitudes déterminées, qui exploitent les autres pour les manipuler afin d’obtenir ce que nous voulons. Ce n’est pas de l’affirmation. Celui qui vit la situation ressent de la frustration, de la colère. Cette attitude ressemble plus à du contrôle !

Personne n’a de l’importance :

« Je vais m’occuper du café, j’aime pas ça, mais puisque personne ne le fait »

Nous avons une attitude de victime. Nous n’exprimons pas clairement nos besoins ou nos sentiments. Nous nous culpabilisons et culpabilisons les autres. Cette attitude provoque des conflits intérieurs et ne favorise aucune affirmation de soi.

Chacun a de l’importance :

« J’aimerais bien m’occuper des inscriptions si cela convient aux autres »

Nous sommes affirmatifs. Nous exprimons nos droits, sentiments et nos besoins en tenant compte de l’autre. Nous nous respectons et respectons les autres.

Respect et affirmation de soi

Dès les premiers instants de notre vie nous commençons à nous affirmer.

Lorsque l’enfant naît, ses premiers pleurs affirment « JE SUIS ICI, J’AI BESOIN DE VOUS, PRENEZ SOIN DE MOI… ». Avant de développer la parole, l’enfant s’affirme dans ses comportements, par des cris, par des gestes.

En vieillissant, notre attitude et notre parole nous permettent de communiquer nos besoins et nos sentiments. Certains le font spontanément, d’autres non. Beaucoup d’entre nous avons des difficultés à s’affirmer parce que nous n’avons jamais appris à le faire. Cependant, l’affirmation de soi peut se développer à n’importe quel âge.

Respect et affirmation de soiIl n’existe pas de recette miracle pour avoir conscience de sa propre valeur et de son droit au respect. En revanche, avec un enfant, toutes les petites phrases dévalorisantes qui vont parfois le marquer à vie « Tu n’es qu’un bon à rien », « Tu n’arriveras jamais à rien» doivent être bannies.

Un enfant peut aussi manquer de confiance en lui car il est identifié à un père ou une mère méprisé par l’autre parent. De plus, certains parents brillants, doués, sûrs d’eux refusent inconsciemment de servir de modèle : ils voient en leur fils ou leur fille des rivaux ne devant surtout pas les égaler.

Et maintenant ? Comment imposer le respect aux autres ?

Comment l’individu hors normes, trop petit, trop gros, trop maigre, trop vieux, oserait-il faire entendre sa voix, protester et affirmer une valeur qu’il a déjà du mal à s’accorder à lui-même ?

gaetanFace au sentiment de se faire marcher sur les pieds par un enfant, un collègue ou un inconnu, la personne issue d’un milieu dévalorisé, convaincue de son infériorité, se taira ou, au contraire, exigera maladroitement, agressivement, d’être respectée. Et peu importe si cette sensation repose sur un simple malentendu, pour un regard ou un mot mal compris…

Notre capacité à réagir, à nous imposer – ou non – repose en effet sur nos complexes et nos craintes les plus intimes. Car, pour inspirer le respect, pour oser s’affirmer, il convient déjà de se respecter soi-même. La peur de déplaire, le sentiment de ne pas valoir grand-chose peut pousser quelqu’un à subir sans réagir les remarques désobligeantes de son entourage ou à demeurer avec un partenaire grossier.

À la différence de la politesse, qui s’enseigne, le respect se transmet.

Respect et affirmation de soiUn individu peut être d’une exquise politesse en société et totalement irrespectueux envers son conjoint. Pourtant, le respect est contagieux. Défendons les autres quand nous voyons qu’on leur manque de respect, et nous serons plus à même de le susciter envers nous-mêmes.  Car qui respecte les autres se respecte soi-même. Ce qui est encore la meilleure voie vers l’estime de soi.

S’affirmer c’est prendre soin de soi

Nous avons tous des droits, des besoins et les respecter commence par soi. Lorsque nous n’exprimons pas clairement ce que nous ressentons, ce que nous pensons, nous transportons un malaise intérieur. Un sentiment négatif s’installe en nous, un sentiment de culpabilité, de frustration, de colère ou d’inquiétude. Notre niveau de satisfaction face à la vie est moindre. Nous ressentons un manque de contrôle sur notre vie.

Avoir une attitude affirmative c’est avoir le « contrôle de sa vie ». C’est démontrer que nous avons une valeur, que nous sommes importants. C’est avant tout une attitude qui démontre que nous respectons, que nous reconnaissons nos goûts, nos talents, nos sentiments et nos besoins.

S’affirmer c’est être autonome. C’est avoir des droits :

    • Le droit d’exprimer nos émotions
    • Le droit de faire des erreurs
    • Le droit de prendre soin de soi
    • Le droit de dire comment nous voulons être traités
    • Le droit d’accepter de l ‘aide sans être coupable
    • Le droit d’avoir des besoins
    • Le droit d’être responsable de nos choix

Bénéfices de l’affirmation de soi

La capacité à s’affirmer avec sérénité simple et sans complexe est sans doute le fruit d’un cocktail d’estime de soi, de confiance en soi, de compétences relationnelles et communicationnelles, de la capacité à identifier et à fixer ses limites et du dépassement de certaines peurs relationnelles (peur de l’autre, du jugement, de déplaire, d’être rejeté etc.) et des messages contraignants.

Et disons-le, plus vous établirez vos limites, plus votre entourage les respectera, et plus vous gagnerez en confiance pour les établir davantage.

Au fur et à mesure, vous pourrez ainsi vous réapproprier cette part de pouvoir que nous cédons volontiers, par manque de confiance, à ceux que nous considérons plus forts, plus bruyants, plus légitimes que nous.

Bien entendu, cela ne signifie aucunement que vous obtiendrez tout ce que vous voulez, puisque le respect de l’autre implique l’acceptation de ses refus éventuels.

En revanche, vous parviendrez à vous faire entendre et comprendre, à prendre la place qui vous revient, à exprimer vos opinions, vos envies, vos besoins, bref à parler de vous avec aisance. De façon générale, l’affirmation de soi permet des relations beaucoup plus saines car elle favorise la confiance et la compréhension mutuelle.

Avoir confiance en soi, c’est avoir une image positive de nous-mêmes et reconnaître notre propre valeur comme individu. C’est savoir reconnaître nos forces et nos limites. Il ne faut pas nous sentir coupable de nous affirmer, ni culpabiliser les autres lorsque nous le faisons.

Les étapes d’affirmation de soi

Penser à s’affirmer peut provoquer des sentiments de nervosité et de peur. Il faut y aller graduellement. Ce sera avec de la pratique et de la détermination que notre attitude affirmative deviendra normale et spontanée.

Les étapes :

  • Identifier ce que vous voulez changer
  • Ayez confiance en vous-mêmes
  • Fixez-vous des objectifs réalistes face à ce changement
  • Pratiquez la pensée positive
  • Imaginez-vous en train de vivre la situation
  • Faites un essai
  • Évaluez votre satisfaction
  • Recommencez

Êtes-vous vous même ?

En conclusion…

L’affirmation de soi, c’est savoir communiquer clairement, sans détour à notre environnement nos besoins et nos droits. C’est maintenir notre autonomie en communiquant notre pouvoir d’agir et de décider. C’est apprendre à dire oui et à dire non quand il le faut, à qui il le faut et se sentir en accord avec soi-même.

S’affirmer c’est être bien dans sa peau.

L’affirmation de soi consiste en une attitude qui nous permet de nous actualiser, d’être autonome. Une personne qui s’affirme parle d’elle, de ses sentiments, ses besoins et ses droits. L’affirmation de soi est une attitude qui s’apprend tout au cours de la vie et elle se développe au contact des autres. Lorsqu’une personne s’affirme, c’est qu’elle croit en sa valeur, en ses idées. Lorsque nous nous affirmons, notre langage doit être précis, simple et en harmonie avec nos sentiments. L’utilisation du « je » et une attitude non verbale d’assurance (le ton de la voix, l’expression du corps et du visage) favorisent l’affirmation de soi.

Respect et affirmation de soi

L’affirmation de soi est une formidable compétence pilier de l’élégance relationnelle qui permet de se faire entendre avec un mélange d’aisance et d’amabilité.

  • S’exprimer avec élégance et simplicité
  • Établir et faire respecter ses limites avec gentillesse et fermeté
  • Exprimer sans imposer
  • Demander clairement sans exiger, ordonner ou pleurnicher
  • Traiter tous les interlocuteurs d’égal à égal
  • Savoir faire une critique avec élégance et délicatesse
  • Accepter sa part de responsabilité dans ce qui arrive
  • Agir en cohérence avec ses valeurs
  • Faire ses propres choix
  • Savoir dire non
  • Savoir dire oui
  • Agir en dehors des rôles relationnels
  • Savoir identifier ses besoins et les combler
  • Agir de façon éthique, et pas au détriment des autres

Respect et affirmation desoi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :