L’instant présent : pourquoi est-il si difficile à vivre ?

L’instant présent est devenu le saint Graal de ces dernières années.

Le marketing s’est emparé de cet instant présent. Il nous incite à profiter de l’instant, à le goûter, à le vivre de façon merveilleuse en famille.

D’un autre côté, la presse et les médias qui surfent sur le bien-être et le développement personnel nous incitent, eux aussi à vivre l’instant présent. Tous nous offrent des techniques, des recettes pour arriver à cet objectif… mais pour quels résultats ?

Vous êtes nombreux à passer plus de temps à vous poser la question de savoir si vous vivez bien l’instant présent… qu’à le vivre réellement.

En effet, qui ne s‘est jamais posé la question de savoir ce qu’était l’instant présent ?


Comment appliquer ce vers si connu des odes d’Horace : « Carpe diem, quam minimum credula postero » qui se traduit par « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain » ?


Le paradoxe de l’instant présent

En premier lieu, il nous faut donc parler de ce qu’est l’instant présent, et là commencent les difficultés. En effet, cet instant présent dont je vous parle a déjà disparu à la fin de cette phrase.

Vouloir capturer l’instant revient à vouloir capturer de l’eau : il vous file entre les doigts et disparaît sans que vous puissiez le retenir.

En outre, vivre le présent ne fait pas partie de nos habitudes, de nos schémas de pensée. Que ce soit au travers de nos modes de vie, du travail ou des outils numériques, nous passons notre temps à nous projeter dans le futur.

Notre conscience est souvent la source de regrets sur un passé pour lequel on culpabilise. Elle nous pousse au ressassent qui, à son tour, provoque le ressentiment.

Pour ces raisons, par réflexe de protection nous nous projetons toujours plus dans l’avenir, dans l’espoir. Mais cet espoir devient souvent angoisse. L’angoisse d’atteindre les objectifs de demain pour fuir l’échec d’hier.

L’instant présent n’a pas sa place dans ce schéma. Il entre en conflit permanent avec cette projection dans le futur. Le seul moyen de casser cette boucle est donc de modifier notre rapport au temps.L’instant présent : pourquoi est-il si difficile à vivre ?« Vivre le moment présent, c’est accepter son passé et préparer sereinement son futur. »

En voilà une belle phrase. Elle serait plus facile à appliquer si l’être humain était moins compliqué : on passe notre présent à regretter le passé et à appréhender le futur. Ah, si l’on pouvait être partout à la fois ça se saurait… 

A vouloir être partout, on se retrouve nulle part. Vous voyez de quoi on parle ? Cette sensation d’être là physiquement, alors que votre esprit est ailleurs. Loin, très loin. Vos pensées vous font faire des sauts dans le temps, à votre plus grand regret.

Lire un livre, sans vraiment le lire. Vous êtes perdus dans vos questions passées ou futures.

« Pourquoi n’ai-je pas réagi autrement ? Peut-être que j’en ne serai pas là. Qu’est-ce que je vais faire de mon avenir ? Je suis tellement débordé que je n’ai pas le temps d’y réfléchir. »

Pourtant on le sait tous, penser au passé et anticiper le futur, nous coupe du présent. C’est comme cela qu’on passe à côté de beaux moments, au lieu de passer un bon moment !

Le présent est notre seule réalité. Le passé, un souvenir ancré dans notre mémoire. Nous pensons au futur, pourtant nous ne l’avons pas encore. Alors que nous regrettons certains actes, nous appréhendons sans cesse l’avenir.

Être dans « l’ici et maintenant », ne veut pas dire que vous ne réfléchissez pas au futur ou faire comme si le passé n’avait jamais été.


Pourquoi vivre l’instant est-il si difficile ?

Vivre l’instant est difficile puisque personne ne prend conscience réellement de son état à l’instant T. Ce matin vous êtes allé au travail, vous avez assisté à cette réunion, mangé avec des collègues jusqu’à ce que vous rentriez chez vous. Vous n’étiez pas entièrement présent puisque tout ce que vous faites chaque jour, sont des automatismes. Comparez vos premiers jours de travail et votre ancienneté au sein de votre entreprise à l’heure actuelle.

L’état de conscience est souvent compliqué à atteindre. Nous sommes partagés ente culpabilités passées et réflexions futures. Certaines barrières nous obligent à conserver nos émotions instantanées.

Voici un schéma qui démontre de façon simple l’hypothèse de l’inconscient qui explique pourquoi nous avons du mal à prendre conscience de l’instant présent. L’attention que l’on porte à ce qui nous entoure et ce que nous ressentons est un état naturel permanent lorsque l’on vit l’instant présent. 

                           L’instant présent : pourquoi est-il si difficile à vivre ?

Ce moment, nous le cultivons par l’intention. Étant donné que nous avons su débrancher ce pilote automatique, nous décidons, en pleine conscience, de chacun de nos actes. Nous apprenons à les visualiser et à choisir de la façon dont nous souhaitons qu’ils se déroulent pour atteindre l’objectif choisi.

C’est prendre conscience de ce qui se passe à l’intérieur de soi et autour de soi. C’est prendre conscience de ses émotions, de savoir réellement ce que l’on veut au plus profond de soi sur l’instant T et arrêter de vivre dans le passé tout en pensant au futur.


Vivre le moment présent : quand le passé nous hante

Il peut être loin ou juste derrière nous, simple ou compliqué, le passé laisse toujours des traces. Ce n’est pas en restant coincé dans des souvenirs que l’on avance dans la vie, mais on ne peut pas s’empêcher de comparer ou d’y repenser. 

« C’était mieux avant. »

C’est sûrement l’une des phrases les plus prononcées. On se rappelle avec émotion ce temps où tout était tout beau tout rose. On évoque de beaux souvenirs, comme si cette époque était révolue alors que le temps qui passe change notre perception. D’ailleurs nous changeons nous aussi, sans forcément nous en rendre compte. On ne peut pas rester indéfiniment sur les genoux de notre mère, la vie est ainsi faite !

                  L’instant présent : pourquoi est-il si difficile à vivre ?

Certaines choses sont lourdes à porter

Le passé peut être composé d’épisodes douloureux que l’on n’a pas encore digérés. Des traumatismes comme un accident, le décès d’un proche ou une rupture amoureuse brutale, nous font voir la vie avec le filtre de la peur. Dans chaque situation, on croit revivre une période difficile, voir des signes, par crainte que le scénario se répète. 

On refait le monde avec des « si »

Tout ce que l’on a fait, ou pas fait, dans notre passé a des conséquences sur notre présent. C’est aussi pour cela que l’on n’est pas satisfait de notre vie à l’instant T. On aurait aimé faire des études de droit pour devenir avocat au lieu d’être infirmier, on n’aurait jamais dû laisser notre premier amour s’enfuir… Tant de regrets qui nous rendent mélancoliques.


Profiter de l’instant présent : difficile quand on est déjà dans le futur

Une fois que l’on a arrêté de regarder derrière il faut regarder devant, mais avec un regard serein. Sinon, on s’attaque à un autre type de problème. 

Spécialiste du scénario catastrophe

Tout comme l’inconnu, le futur nous fait peur. Surtout quand on ne sait pas de quoi il est fait, et que, pessimistes que nous sommes, on pense au pire.

Et si je perdais mon travail ? Et si le ciel me tombait sur la tête ?

On a souvent tendance à se prendre pour un scénariste sauf qu’avec nous la fin n’est jamais heureuse ! Certains moments de notre vie nous obsèdent, et comme si un animal savait qu’il allait à l’abattoir tel jour à telle heure, on attend que ce moment tant redouté arrive.

                     L’instant présent : pourquoi est-il si difficile à vivre ?

Stress en vue

Une réunion importante vous attend ? Vous redoutez des résultats d’analyse ? L’attente est insupportable car l’enjeu est grand. En patientant jusqu’au moment fatidique, votre gorge se noue, vous perdez le sommeil… vous laissez le stress vous envahir au lieu de vous focaliser sur le présent. Et pourtant c’est le seul moyen de vous distraire !

Les objectifs vus comme des fins en soi

Un déménagement excitant vous attend, votre projet professionnel va bientôt voir le jour… On aimerait bien accélérer le temps !

Atteindre un objectif rend heureux, personne ne dira le contraire. Mais qu’est-ce qu’on fait en attendant ? Profiter du présent permet de meubler ces moments où l’on s’arrête de vivre pour attendre. Autant rendre le chemin aussi agréable que l’arrivée, non ?


Profiter de l’instant : quand c’est le présent qui bloque

Il est où le bonheur ?

Malheureusement, tout le monde n’a pas la même notion du bonheur. Certains savent le trouver dans ce qu’ils ont pendant que d’autres s’épuisent à courir après ce qu’ils n’ont pas. Et comme leurs attentes changent sans cesse ou sont hors de portées, ils ne sont jamais satisfaits. Sans surprise, ce sont eux qui ne profitent pas du présent.

          L’instant présent : pourquoi est-il si difficile à vivre ?

Où se trouve ma place ?

Alors que vous êtes dans de bonnes conditions, bien entouré, il y a toujours quelque chose qui ne va pas. Comme une sensation de ne pas être dans le présent, de ne pas être à votre place. Pourtant, personne ne vous a mis à l’écart, alors pourquoi vous le faites ? C’est-là un problème de confiance en soi. Si vous êtes du genre à trop penser, ou à analyser chacun de vos faits et gestes, vous en manquez sûrement.


« Le moment présent a un avantage sur tout les autres : il nous appartient » Charles Caleb Colton


L’art du calme intérieur : Un livre de sagesse qui nous ramène à l’essentiel 

Lire aussi :

Un commentaire sur “L’instant présent : pourquoi est-il si difficile à vivre ?

  1. Ping : Exercices et conseils pour vous apprendre à lâcher prise – Mind Body Life

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :